Derrière les produits que nous consommons tous les jours se trouvent des ingrédients pas toujours très bon pour notre santé. La liste de ces ingrédients est bien sûr mentionnée  au dos de l’emballage, mais écrite de manière quasi-invisible. Je vais donc vous parler de l’huile de palme.

L’huile de palme, qu’est ce que c’est?

Huile de palme

L’huile de palme vient du palmier. Elle est extraite par pression à chaud de la pulpe. Cette huile est le produit végétal contenant le plus de β-carotène, ce qui lui donne donc une couleur orangé. Attention, lorsque sur un emballage il n’y a indiqué que  « huile végétale » c’est qu’il s’agit alors de l’huile de palme. L’huile de palme est principalement utilisée dans l’industrie, environ 1% dans l’agrocarburant, 19% dans les cosmétiques et près de 80% dans l’agroalimentaire. Elle est l’huile végétale la plus utilisée  (25%) et est très utilisée dû à son faible coût. En effet, son rendement est très élevé: 22kg d’huiles pour 100kg de fruits. L’huile de palme est cependant très riche en acides gras saturés.


Conséquences de l’huile de palme

 

  • Des conséquences écologiques importantes



Comme nous le savons tous, aujourd’hui ce qui intéresse, ce sont les produits à haut rendement. L’huile de palme en fait parti.  Il en résulte que  des milliers d’hectares de forêts tropicales sont brûlées pour pouvoir laisser place aux cultures de palmiers à huile. Les principaux producteurs sont la Malaisie et l’Indonésie. En effet, ces deux derniers, produisent environ 85% de la production mondiale. Mais ces immenses feux entrainent un déséquilibre de la faune et de la flore dans ces régions ainsi qu’une mise en danger de certaines espèces en voie de disparition.

  • Des conséquences sur notre santé non négligeable



L’huile de palme est très riche en acides gras saturés. Or, l’apport nutritionnel conseillé indique que nous ne devons pas consommer plus de 25% de ces acides. Malgré ces recommandations, l’huile de palme est présente dans la plupart des préparations industrielles. Ce qui signifie que nous avons un apport excédentaire en acides gras saturés.

Cependant, ces apports augmentent considérablement le taux de « mauvais » cholestérol dans le sang et donc le nombre de maladies cardiovasculaires.

Dans quoi cette huile est-elle contenu?



Tout d’abord, je vous conseille de lire attentivement les quelques lignes qui suivent. Nombreux sont ceux qui ne sont pas assez informés pour la compréhension de la composition d’un produit. En effet, les industriels utilisent des noms globaux pour nous tromper sur la réelle composition des produits : la mention « huile de palme » est très souvent remplacée par « huile végétale ». Donc lorsque que vous rencontrez cette dernière mention, vous pouvez être sûr qu’il s’agit d’huile de palme.  Attention, ce n’est pas non plus parce qu’un produit est bio qu’il est forcément sans huile de palme.

Comme vous l’avez certainement compris, l’huile de palme est contenu dans beaucoup de produits. Principalement dans les préparations industrielles: biscuits, céréales…


Etes-vous attentifs aux étiquettes afin de vérifier l’huile qui est utilisée ?

Publicités