Aujourd’hui, nous utilisons, pour ne pas dire tous mais presque tous , des déodorants pour ne pas sentir la transpiration, au long de la journée. Certaines marques utilisent même des slogans « efficace pendant 48h ».

Comment font-ils pour nous empêcher de transpirer pendant tout ce temps?

Avez-vous entendu parler de l’aluminium contenu dans les anti-transpirants?

Qu’est-ce que l’aluminium?

L’aluminium est un métal pauvre, malléable et de couleur argentée. On reconnait facilement l’aluminium grâce à sa résistance à l’oxydation et à sa faible densité. L’aluminium est principalement extrait de la bauxite sous forme d’alumine. Il est utilisé pour de nombreuses applications comme dans l’industrie, l’aéronautique  les transports ou les emballages mais il se retrouve également dans beaucoup de produits et son utilisation reste souvent un secret.

Pourquoi l’aluminium est-il contenu dans les déodorants?

Jusqu’à maintenant, vous pourriez vous demander « Mais que fait l’aluminium dans mon déodorant? »

Et bien, selon les industriels, l’aluminium aurait un effet anti-transpirant.  C’est à dire qu’il agirait de manière à fermer les pores de la peau.  Or, selon Chris Exley, toxicologue anglais qui étudie les effets de l’aluminium, il ne refermerait pas les pores de la peau mais agirait en amont en bloquant l’action des glandes sudoripares. Pour la petite explication, les glandes sudoripares sont responsables de la sécrétion de la sueur, qui joue un rôle dans le phénomène de la transpiration.

L’aluminium agit donc sur votre organisme en bloquant la production de sueur.

L’aluminium est-il dangereux?

D’après de nombreuses études scientifiques, il a été montré que l’aluminium pénètre dans la peau lors de l’application d’un produit en contenant. Les conséquences de cette pénétration renferment encore bien des mystères. Mais de nombreux liens ont déjà pu être effectué entre l’aluminium, le cancer du sein et la maladie d’Alzheimer.

L’aluminium est omniprésent dans notre quotidien. En effet, des produits alimentaires aux déodorants en passant par le lait pour bébé ou même les vaccins, tout contient de l’aluminium.

Dans le cas des vaccins, l’aluminium représente un risque de déclenchement de graves maladies, extrêmement rares mais existante tels que la myofasciite à macrophages.

Cependant, du coté de l’ANSM ( Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé ) anciennement l’AFSSAPS, personne ne considère encore que l’aluminium est dangereux pour notre santé!

Existe t’il d’autres alternatives?

Bien sûr qu’il existe d’autres alternatives à l’aluminium. La principale et la plus proche est la pierre d’alun. Cependant, faites très attention à cette formulation commerciale « à la pierre d’alun » car il existe deux types de pierre d’alun.

La première pierre d’alun est naturelle, on l’extrait principalement en Syrie et n’est pas toxique. Petite anecdote, cette pierre est utilisée depuis l’antiquité pour ces vertus. Pour vous aider à la retrouver dans la liste d’ingrédients de vos produits cosmétiques son INCI est  » Potassium alum ».

L’autre type de pierre d’alun correspond à une pierre de synthèse « made in china » et est composée exactement du même aluminium  que dans les déodorants anti-transpirants classiques. Cette pierre est appelée dans la composition « Amonium alum ». Elle a donc les mêmes conséquences néfastes qu’un déodorant classique composé d’aluminium.

Vous pouvez aussi utiliser des déodorants de type anti-odeur, ces derniers ne stoppent pas la transpiration, qui rappelons-le est un phénomène tout à fait naturel chez l’homme. En revanche ils masquent l’odeur de la transpiration à l’aide d’agent anti-bactériens et parfum (privilégiez les « sans alcool »).

Pour résumer n’utilisez que des déodorants sans aluminium, sans pierre d’alun de synthèse, pour privilégier des produits bio ou naturels qui de préférence ne contiennent pas d’alcool.

Publicités