Category: Alimentation Saine


La chrononutrition, une nouvelle sorte de régime

Tous les jours, de nouvelles sortes de régime sortent sur le marché. Il faut dire que la prise de poids préoccupe pas mal de monde de nos jours. Mais, il est démontré depuis quelques temps que faire régimes sur régimes n’apporte rien de bon. Au contraire, cela entraîne très souvent des effets « yo-yo », plus néfastes qu’autre chose.
Plutôt que de faire un régime strict et contraignant où tout vous est refusé, pourquoi ne pas opter pour une méthode qui vous apprend à manger différemment et ne vous fait pas voir la nourriture comme votre ennemie jurée.

Est apparue depuis quelques temps la chrononutrition.
D’après les adeptes de cette nouvelle méthode, vous devriez pouvoir manger de tout. Quel bonheur ! Faire un régime sans restrictions, le rêve ! Mais justement, n’est-ce pas « trop beau » ?
En fait, comme son nom l’indique, il s’agit de manger les aliments (« nutrition ») à certains moments particuliers de la journée (« chrono »). Ce nouveau régime a été mis au point par le Docteur Delabos.

Son principe semble très simple : vous pouvez manger les aliments gras dès votre lever, les plats copieux à midi (5 heures après le premier repas), les aliments sucrés au goûter et les plats plus légers au coucher.
En suivant précisément cet ordre, vous suivez tout simplement le rythme de vote corps. En effet, comme vous avez pu le constater vous-même, en règle générale, vous consommez plus d’énergie le matin que le soir. Donc, il semble inutile de manger davantage le soir dans la mesure où vous n’avez pas besoin de calories importantes. En effet, votre sommeil ne commande pas une forte dépense en énergie. Ainsi, si vous mangez plus le soir, vous stockerez des calories inutilement.

Cette idée paraît très simple et surtout logique. Elle semble couler de source.
En entrant davantage dans les détails, vous qui êtes des habitués des régimes drastiques, vous serez surpris d’apprendre ce que préconise le Docteur Delabos.
En fait, il autorise la consommation de chocolat, de pains au chocolat, de gâteaux hyper sucrés, à condition de les manger au goûter. Cela permettraient de finir la journée avec le plein d’énergie grâce au sucre. Par contre, si vous les mangiez le matin, ils seraient néfastes car le matin, votre corps a surtout besoin d’aliments gras.

Ainsi, contrairement encore à d’autres régimes, le fromage est autorisé (tous les fromages) mais uniquement le matin. Cela vous permet de bien commencer la journée et d’aller jusqu’au déjeuner, sans avoir le petit creux de 11 heures. Cela éviterait également la production de cholestérol dans votre organisme car le fromage vous en aura apporté déjà suffisamment. Vous pouvez l’accompagner de pain mais le matin uniquement.
Si vous aimez le beurre et l’huile (d’olive, de colza), il est préférable d’en consommer le matin ou le midi pour le colza.

Pour ce qui est de la charcuterie, vous y avez droit mais le matin. Pour la viande, toutes les viandes sont autorisées le midi et seules les viandes maigres comme le poulet sont permises le soir. Quant aux féculents, ils sont autorisés le midi mais en petite quantité. Les œufs (4 par semaine) semblent particulièrement recommandés surtout le matin ou à midi pour remplacer la viande.
Quant aux fruits, vous ne pouvez pas en manger toute la journée. Comme ils contiennent du sucre, il faut vous les réserver au goûter.

Et pour le soir ? Il ne semble pas vous rester grand-chose. Ha si, on a oublié le poisson non-gras. Préférez-le au souper, comme il est peu calorique cela vous fera des repas très légers.

En suivant ces différents principes, vous devriez maigrir. Mais, quand on y regarde de plus près, on voit que tout vous est autorisé mais, comme au fur et à mesure de l’avancée de la journée, vous devez manger de moins en moins, vous atteignez au final une consommation de 1400 kcal par jour. En plus, ce type de régime a l’air plutôt dissocié, ce qui n’augure rien de bon pour l’après-régime.

Quoi qu’il en soit, comme je n’ai pas essayé ce régime, je ne sais pas s’il marche réellement. Si cela vous tente, n’hésitez pas à le faire mais renseignez-vous bien avant et pourquoi ne pas en parler avec un nutritionniste.
Tout ce que je peux dire, c’est que d’après ce que je vois, certains aliments qui sont autorisés (beurre, fromage, œufs, par exemple), ne sont pas très bons si par exemple vous avez des problèmes de cholestérol, ou des problèmes cardio-vasculaires. De plus, il contient apparemment beaucoup de graisse (le matin).
Je vous recommande donc fortement, si ce régime vous intéresse, d’en parler avant à votre médecin.

Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel)

N’hésitez pas à visiter le site Abond@nce Editions http://www.abondance-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Source: http://www.contenulibre.com/63-perte_de_poids

Publicités


Personne ne peut y échapper! Nous voyons tous les rayons des grandes surfaces se remplir de ces plats cuisinés déjà préparés que nous avons seulement à mettre quelques minutes au micro-onde. Chiffre impressionnant, en 2011, il a été vendu près de 22 kg de plats préparés par seconde. Par conséquent, le temps moyen de préparation d’un repas est passé à 30 minutes. Nous avons donc bien quitté les fourneaux de nos aînés car au début du siècle dernier, la préparation d’un repas prenait en moyenne 2 heures!

Pourquoi consommons-nous de plus en plus ces plats préparés?



« Pourquoi se donner la peine quand c’est si bon? »

Voilà un dicton qui ressort malheureusement de plus en plus souvent de la bouche des consommateurs. Car en effet, depuis plusieurs années, les gens ont de moins en moins de temps mais surtout de moins en moins l’envie de préparer à manger. Les consommateurs sont donc obligés de recourir à d’autres alternatives.

Qui peut résister à des packagings resplendissant de couleurs avec une photo d’une assiette digne d’un grand chef de cuisine. (j’exagère un peu), à une cuisson quasi-instantanée ? Cependant, ces arguments ne sont pas les seuls en leurs faveurs. Les industriels de l’agroalimentaire ont réussi à réaliser des recettes donnant un goût convenable à ces plats. Ce goût n’est en réalité qu’artificiel.

Lire la suite

 

Qu’appelle t’on des farines animales?

Une farine animale, c’est une farine fabriquée à partir de produits non consommable par l’homme mais récolté par la filière de l’élevage animal. Les farines animales sont issues de sous produits d’abattage non consommable par l’homme, qui restent quand même de la viande vivante et saine. J’entends par « vivant » qu’elles ne sont pas fabriqués à partir de viande morte avant l’abattage. Ces farines ont longtemps été utilisé, jusqu’à leur interdiction en Europe, comme compléments alimentaires pour le bétail car elles sont riches en protéines (animales bien-sûr…).


Pourquoi utiliser ce type de farine?

Lire la suite


Derrière les produits que nous consommons tous les jours se trouvent des ingrédients pas toujours très bon pour notre santé. La liste de ces ingrédients est bien sûr mentionnée  au dos de l’emballage, mais écrite de manière quasi-invisible. Je vais donc vous parler de l’huile de palme.

L’huile de palme, qu’est ce que c’est?

Huile de palme

L’huile de palme vient du palmier. Elle est extraite par pression à chaud de la pulpe. Cette huile est le produit végétal contenant le plus de β-carotène, ce qui lui donne donc une couleur orangé. Attention, lorsque sur un emballage il n’y a indiqué que  « huile végétale » c’est qu’il s’agit alors de l’huile de palme. L’huile de palme est principalement utilisée dans l’industrie, environ 1% dans l’agrocarburant, 19% dans les cosmétiques et près de 80% dans l’agroalimentaire. Elle est l’huile végétale la plus utilisée  (25%) et est très utilisée dû à son faible coût. En effet, son rendement est très élevé: 22kg d’huiles pour 100kg de fruits. L’huile de palme est cependant très riche en acides gras saturés.
Lire la suite

Le Lactose

 

Qu’est ce que le lactose?

Le lactose est un glucide contenu dans le lait. Étymologiquement, le Lactose signifie sucre de lait. Il est naturellement présent dans le lait de tous les  mammifères. Celui que l’on retrouve sur le dessus des yaourts (petit lait) en est principalement constitué, à 75%


Intolérance au lactose

L’intolérance au lactose c’est l’incapacité à supporter ce dernier. Cette intolérance est tout à fait normale chez l’être humain. En effet, après le sevrage, le nombre d’enzymes digestives appelées lactase se voit diminuer. Ainsi, seul l’organisme du nourrisson est apte à le digérer. Cependant,  le fait que nous consommions du lait au cours de toute notre vie  a entraîné la mutation de ces enzymes.

Lire la suite

Je vais vous montrer quels sont les labels bio, que nous sommes susceptibles de rencontrer lorsque nous faisons nos courses. Le consommateur n’est pas à l’abri de se faire avoir par tous ces sigles, bien au contraire. En effet, les gens sont nombreux à  penser qu’acheter directement chez le producteur est de meilleure de qualité.

La réponse est NON. Tous les produits ont un producteur. Cependant si le producteur chez lequel vous achetez directement votre produit utilise autant de produits chimiques voire plus que le producteur industrielle , il n’y a aucun intérêt : votre produit  ne sera pas de meilleure qualité. Pourtant vous penserez quand même que  « c’est de bonne qualité,puisque  je l’ai acheté directement au producteur ».  Attention, je ne dis pas non plus, que tous les producteurs produisent de la mauvaise qualité.

Nous allons donc voir les labels alimentaires qui existent sur le marché alimentaire et qui nous certifient  que le produit est issue de l’agriculture biologique.

Quels sont donc les labels qui certifie de la bonne qualité de notre produit ?

Lire la suite

Qu’est ce que le gluten?

Voila une question pour laquelle il me parait essentiel d’apporter une réponse.

Le gluten est un mélange de protéines qui, avec l’amidon, forment le tissu de réserve d’une graine. Environ 80% des protéines contenues dans le blé sont du gluten. Le gluten est responsable de l’élasticité d’un produit céréalier lors de la cuisson. Le gluten est donc plus présent dans les céréales panifiables comme le blé ou la seigle alors qu’on le retrouve en moindre dose dans les céréales plus difficilement panifiables comme l’orge. Cependant, certaines céréales ne contiennent pas de gluten: Le riz complet, le maïs ainsi que le millet.
Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :