Category: Consommation Bio


Tout le monde a déjà entendu parler de l’importante mortalité que subissent les abeilles ? Non ! Et voilà chose faite. En effet aujourd’hui et, cela, depuis quelques années, le nombre d’abeilles diminue fortement. Mais voilà, cela fait quelque temps que je me pose cette question : « Tout le monde parle de la mortalité des abeilles, mais en quoi leur disparition est problématique ? »  C’est à cette question que je vais tâcher de répondre, car j’imagine que grand nombre d’entre vous se la pose aussi.

1/La responsabilité

Mais alors, quelles tâches ont les abeilles ?

Les abeilles sont responsables de la pollinisation des plantes à fleurs. La question que vous vous posez à présent est « Qu’est-ce que la pollinisation ? ».

La pollinisation est le phénomène de transfert du pollen des fleurs mâles vers la partie femelle des fleurs. Elle peut être faite par le vent, mais est principalement effectuée par les abeilles. Selon www.sanitaires-apicole17.org, une colonie de 25 000 abeilles peut polliniser environ 250 millions de fleurs.

2/L’importance de la pollinisation

Avant tout chose, la pollinisation est fondamentale aux abeilles. Elle leur permet de se nourrir. En effet, les abeilles se nourrissent du pollen ainsi que du nectar qui se trouve dans la fleur.

Pour les plantes à fleurs, l’importance est encore plus grande, car la pollinisation leur permet de produire des fruits. Cette absence de pollinisation nous influencerait directement, car sans les plantes à fleurs (fruits, légumes, céréales…), notre système alimentaire serait gravement touché et affaibli. Il serait, en effet, atteint directement par l’absence de production de fruits de ces fleurs. Mais le système alimentaire actuel serait aussi touché indirectement, car une partie de ces plantes à fleurs servent à nourrir les bêtes (bovins, porcins, volaille…) qui vont plus tard, se retrouver dans nos assiettes.

Bref, environ un tiers des produits consommés par l’homme dépendent directement ou indirectement de la pollinisation.

3/Pourquoi les abeilles disparaissent-elles ?

La mortalité chez les abeilles a été si importante que l’on a appelé cette mortalité le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles (C.C.D : Colony Collapse Disorder pour les Anglais). L’origine de cet effondrement renferme bien des mystères. Une des pistes évoquées serait une petite bête s’introduisant sous la peau des abeilles. Mais cette piste n’a pas pu valider le taux de mortalité si impressionnant. À l’heure actuelle, personne ne sait exactement de quoi meurent chaque jour les abeilles, mais une chose est sûre : les pesticides, herbicides n’y sont pas pour rien. Sans parler de la monoculture de plus en plus intensive sur la planète. Peut-on également se questionner sur l’influence sur les abeilles de la qualité de l’air ?

Comme a « peut-être » dit Albert Einstein, car oui, personne n’a jamais su si le génie avait réellement prononcé cette phrase : « Si l’abeille disparait de la planète, l’homme n’aura plus que 4 années à vivre ! »

Publicités

Logo BIO

Nous allons aujourd’hui parler des types de produits achetés par les français dit « acheteur bio ». En effet, je pense qu’il est intéressant de voir les produits qui sont privilégiés par les consommateurs de produits bio. Le graphique ci-dessous nous montre donc que 77% des acheteurs bio consomme des fruits et légumes, 70% des acheteurs des produits laitiers. Des chiffres qui montrent qu’une partie de la population prend conscience de l’origine des aliments non issus de l’agriculture biologique. D’une autre part, 1 acheteur bio sur 2 consomme de la viande bio, qui reconnaissont le, est tout de même d’une qualité nettement supérieure. Mais à quel prix…
Lire la suite

Bonjour à tous, je m’apprête à écrire mon tout premier article.

Je souhaite donc vous présenter la consommation de produits biologiques par les français. En effet, il me parait essentiel que tout le monde sache ce que nous consommons avant de pouvoir s’identifier comme modèle ou même cancre de la classe européenne.

Comme nous pouvons le constater dans le graphique ci-dessous, les français achètent en moyenne 45€ par an ce qui est peu par rapport aux danois ou aux suisses, qui eux dépensent en moyenne 130€ par an.  La moyenne européenne est d’environ 58€ par an. La France se situe donc en dessous de la moyenne européenne.

Dépenses Européen pour le bio par pays

Selon-vous, quelles sont les démarches à suivre afin de faire augmenter cette moyenne et donc par conséquent et par logique, préserver notre environnement ainsi que notre santé?

%d blogueurs aiment cette page :